L’envers du décor

 

Alternatives

Terre et humanismeAlternatives headerSite

Un contexte mondial de confiscation des droits et des biens vitaux

La démarche de Terre & Humanisme se base sur le tragique constat qu’en dépit des ressources planétaires abondantes et des savoirs et savoir-faire humains hautement performants, les besoins les plus vitaux à savoir la nourriture, l’eau potable et les soins pour tous ne sont pas satisfaits. Ces besoins constituent pourtant un droit légitime à toute existence. Cette légitimité est confisquée à des êtres humains chaque jour plus nombreux, par les excès d’une idéologie faisant de l’accaparement, de la violence militaire et économique, de la dilapidation, du pillage et des nuisances une norme d’existence imposée à toute la planète.

Restaurer l’accès aux ressources vitales pour tous

Avec ses membres actifs sur le terrain et ses actions au Nord comme au Sud, l’association Terre & Humanisme entend mobiliser toutes ses énergies et ses compétences pour servir et contribuer à restaurer cette légitimité.
Pour répondre à cette mission, Terre & Humanisme s’appuie sur l’agroécologie comme éthique et pratique visant la souveraineté alimentaire des populations et la sauvegarde de notre terre nourricière, bases de toute société équilibrée et véritablement durable.

Pour la reconnexion de l’humanité et de la terre qui la nourrit
Au-delà d’une pratique agricole, l’agroécologie est une insurrection des consciences qui pourrait bien être à l’origine d’une véritable mutation sociale. Comme le dit Jacques Berthelot, « l’agriculture, talon d’Achille de la mondialisation ultralibérale pourrait devenir la pierre d’angle d’une mondialisation à visage humain ». Nous sommes tous concernés, alors en route vers une révolution agriculturelle !

« Nous entendons par sécurité alimentaire celle que les communautés humaines assurent par elles-mêmes et sur leur territoire, et non les aides artificielles qui mettent certains pays en situation de dépendance vis-à-vis d’une charité aléatoire, contraire à la dignité d’être humain, debout et responsable…»
Pierre Rabhi

Lien : http://www.terre-humanisme.org/

http://www.dailymotion.com/video/x2v2mk

 

 

 

http://www.alerte-environnement.org/wp-content/uploads/2007/04/sortirdunucleaire.jpg

Le Réseau « Sortir du nucléaire » rassemble aujourd’hui :

  • 806 associations,
  • 16780 individus,

Association libre et indépendante, elle est financée exclusivement grâce aux dons et cotisations de ses membres.

Notre rôle :

réunir toutes les personnes qui souhaitent exprimer leur volonté d’une sortie du nucléaire. En nous rassemblant autour d’une Charte, nous mettons en place un rapport de force pour obtenir des résultats concrets.

Notre objectif :

obtenir l’abandon du nucléaire en France grâce à une autre politique énergétique, en favorisant notamment la maîtrise de l’énergie, et le développement d’autres moyens de production électrique.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » c’est :

  • Un soutien aux actions et luttes antinucléaires, qu’elles soient locales ou nationales.
  • Des pétitions et des campagnes d’information.
  • Un centre de ressources sur le nucléaire et les alternatives : renseignements, documents, contacts de spécialistes et d’intervenants…
  • Un travail d’information pour faire connaître les dangers du nucléaire et les solutions pour en sortir: publication d’une revue trimestrielle Sortir du nucléaire, réalisation de documents grand public, site internet…
  • Une présence auprès des médias pour des sujets d’actualité liés au nucléaire.
  • Un travail de sensibilisation auprès des élus, des collectivités, des syndicats, des associations…

lien : http://www.sortirdunucleaire.org/

 

L'image “http://www.boliviainti-sudsoleil.org/IMG/siteon0.png” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Bolivia Inti – Sud Soleil met en oeuvre des solutions concrètes pour répondre à des problèmes de terrain.

  • rubrique2aIl s’agit de promouvoir la cuisson solaire auprès des populations locales en situation de pauvreté dans des pays riches en soleil.Une semaine de formation pratique, suivie d’une période d ’accompagnement de 4 mois destinée à soutenir l’intégration d’une nouvelle méthode de cuisson et à en mesurer les conséquences. Lla promotion des outils simples de la cuisson solaire a des impacts multiples : environnement, santé, économique, émancipation et partout les femmes disent leur bonheur d’avoir construit ce cuiseur solaire qui les aide tellement dans leur vie quotidienne.
  • En France grâce à l’action de tous : bénévoles, salariés, don’acteurs, adhérents, volontaires, groupes relais, le message « le soleil au service du développement » est de plus en plus connu et reconnu. Bolivia Inti – Sud Soleil anime aussi une plate-forme d’échanges et de ressources sur les applications de l’énergie solaire en site isolé.

    rubrique2b

Ce qui se passe au bout du monde nous concerne, il est aussi important d’améliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres que de lutter contre le réchauffement climatique : l’association Bolivia Inti – Sud Soleil agit dans ces deux domaines. En effet l’utilisation du cuiseur solaire contribue également à réduire les émissions de CO2 (1,5 tonnes par an et par cuiseur).

http://www.boliviainti-sudsoleil.org/

 

 

Dans :
Par manu
Le 1 février, 2008
A 10:50
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

SpotReport44 |
Actualités et Sondage |
Twist à Saint-Brieuc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meteojerem
| La Fontaine de Maintenon
| High-TecK™